vendredi 30 avril 2010

Le quartier de Bomel à Namur




Le comité de quartier de Bomel organise son second concours photographique.
Comme pour les compétitions de panitage, il y a le libre et l'imposé.
Deux photograhies doivent être réalisées :
- une photographie inspirée d'une photo ancienne
- une photographie libre avec comme thème "transformer la réalité présente en une vision future du quartier".

Si la photo imposée ne pose pas de difficulté majeure, la seconde, par contre n'est pas simple.
Il faut bien dire que la seule "vision du futur du quartier" de Bomel que je peux voir est celle d'un camion poubelle. Le quartier est crasseux, les dépots d'ordures y sont légions, les trottoirs sont défoncés, les maisons sont sales et beaucoup de bâtiments sont laissés à l'abandon. En me promenant dans le quartier (càd en slalommant entre les déjections canines), j'avais un peu l'impression d'être à Liège (et je sais de quoi il en retourne).

On me répondra que la population est défavorisée. Mouais ! ok, je veux bien l'admettre (et encore) mais il faudra quand même m'expliquer comment la situation sociale peut être liée au fait de déposer ses ordures un peu partout.

Quant à la qualité des trottoirs, c'est la ville de Namur qui doit s'en occuper.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire